Notes malinké de Kita (1906)

Notes malinké de Kita, rédigées en 1906

Notes malinké de Kita, rédigées en 1906 par Monson Pierre Tunkara, recueillies par le Père Barrié, dactylographiées vers 1936, saisies et classifiées sur ordinateur en 2007 par le Père Jacques Delattre, remises en orthographe plus 'moderne' par le P.Charles Bailleul. Ce document est écrit dans le dialecte malinké de Kita.
Il en est un témoin centenaire et aborde bien des aspects des coutumes et de la mentalité malinké. Nous en donnons ici la table des matières en français et une page en malinké à titre d'exemple. L'ensemble de ces notes fait une centaine de pages en police 10. Les navigateurs qui s'intéressent aux dialectes mandé et qui désireraient avoir accès au texte complet peuvent nous contacter.

Table des matières des notes malinké de Kita (1906)

RACES, CASTES, FAMILLES

1/ Diverses races
2/ Castes
: Griots et Gaoulés, Forgerons
3/ Diverses familles : Fofana et Dembélé, ancêtre des Mansaren


PSYCHOLOGIE, MORALE

1/ Mentalité malinké

concernant les coutumes
- attachement aux coutumes, mais solennités selon les moyens
- hostilité envers ceux qui ne les observent pas (chrétiens) considérés comme ayant reconcé à leur race pour se donner aux blancs
concernant diverses catégories de personnes
- filles, garçons, épouses, bâtards, malades, divers métiers

2/ Esprit des relations sociales

Egocentrisme : vanité, cupidité, tirer profit des autres
Les faibles et les puissants
Hostilité envers autrui : les sentiments d'hostilité, la pratique de cette hostilité : dans le travail en famille, recours à la magie, par le moyen de dettes, en se servant des femmes, en rendant la vie intenable en société
Réserve envers les inconnus

3/ Idées morales

Actes bons : faire la volonté de Dieu, générosité, ce qui conduit au ciel, ce qui assure la prospérité
Actes mauvais : meurtre, mensonge, médisance, calomnie, paresse, impudeur, défloration d'une vierge, adultère


US ET COUTUMES AUX DIVERS STADES DE LA VIE

1/ Grossesse
2/ Naissance : accouchement, claustration et sortie au 8ème jour, enfants qu'on ne garde pas
3/ Imposition du nom
4/ Circoncision et excision
- importance de cette coutume
- déroulement des cérémonies : préparation : fixation de la date, coupe du bois, confection des éléments du 'biré', invitation des parents et amis, derniers préparatifs
cérémonies : veillée, arrivée des parents et amis, cérémonies du jeudi, cérémonies du vendredi, 8ème jour, 15ème jour, clôture
- coutumes spéciales : en cas de décès, de défaut à conjurer, coutumes spéciales aux filles
5/ Mariage-vie conjugale
- choix du parti
- démarches de mariage : furunyalo, premières démarches, cas de fiancée non excise, bululasiti, versement de la dot, dernier cadeau
- la Noce : le jeudi, le vendredi, question de la virginité
6/ Relations sociales : entre membres de la famille, politesse envers un hôte, relations avec les chefs
7/ Us et coutumes de la vie économique : culture, cueillette, fabrication de la bière de mil, fabrication des habits
8/ Réjouissances : fêtes, danses en l'honneur des guerriers, prestidigitation
9/ Maladies : maux de ventre, folie, lèpre
10/ Mort
- enterrement
- semaine de condoléances
- cérémonies après les funérailles : libation du 8ème jour, cérémonies spéciales aux riches, jonkalalaté
- cérémonies du veuvage : entrée en veuvage, semaine après les funérailles, 8ème jour et fin du veuvage
- Héritage : condition des femmes du défunt, attribution de l'héritage : priorité aux hommes, différentes coutumes, héritage d'un enfant


RELIGION / SUPERSTITION / MAGIE / MONDE INVISIBLE

1/ Moyens de connaissance supranaturels : consultation des devins, les songes, jugement d'un accusé

2/ Diverses pratiques rituelles : multiplicité et importance de ces pratiques
- saraka
- envers les ancêtres défunts : principes, exemples, règles spéciales
- envers des puissances surhumaines : remarques préliminaires, quelques puissances objets d'un culte
¤ Le Nama : ses divers noms, son installation : les démarches, choix des adeptes, fabrication du Nama, échange des Nama et retour, son culte : sacrifices, sortie du Nama, enfant né pendant les cérémonies de culte, cas des malades, de mort provoquée par le Nama, voeu au Nama, transfert du Nama, initiation au Nama, variétés de Nama : Namadinkuna, nanbarakoro, Dugakoro
¤ Le Nyéléné
¤ Le Koma : variétés (Koma sanéné, Karakara Koma, Koma suluku
¤ Les korté
¤ Togofèbla
¤ Kasifè
¤ Sinsin des jumeaux
¤ Duguda
¤ Maninka Yasa ou Mariba Yasa
¤ Nyaransasa
¤ Les jinés
¤ Les méléké : généralités, méléké des gens de Ginbaya, méléké des Tunkara, méléké des Mansaren
- Autres basi : tafu, graisses magiques, gravier, poudre, eau servant aux ablutions, basi à ingérer, ... pour protéger un champ, pour se protéger en temps de guerre, pour protéger les voleurs, pour protéger les quémandeurs
- Exemples de formules magiques : pour avoir la santé, la richesse, des amis, pour se protéger du danger, ... des subaga, gestes magiques

3/ Exemples d'interdits : tana et autres

4/ Les Nyama : définition, nyama des cadavres, ... des jinés, ... des maladies mystérieuses, ... des gens difformes, ... des événements anormaux ...

5/ Croyances diverses concernant :
- les jinés, gotés et autres
- les anges, les patriarches ...
- les jumeaux
- certains animaux : cheval, cigogne, animal difforme
- certains événements : chenilles de karité, éclipses
- instruments de musique


PRATIQUES ET COUTUMES DES CHASSEURS

1/ Fabrication de la poudre
2/ Coutumes de la chasse : débuts d'un chasseur, ses obligations, nyama des mankarani, des kuntani, des kami, des dagé, recours aux puissances surhumaines : en cas d'insuccès dans la chasse, ... de contestation entre chasseurs, Louange des chasseurs
3/ Cérémonies à la mort d'un chasseur
4/ Légendes des chasseurs : Dunsu nyabila Komén, pacte avec les 'goté'


KITA ET ALENTOURS IMMEDIATS


1/ Histoire : Installation dans la montagne, fondateurs de Kita : les Mansaren, le village de Boko, les guerres de Gubanko, guerres fratricides
2/ Choses extraordinaires de la montagne de Kita : l
- eaux merveilleuses de la montagne : le marigot de Kitaba, mogoyaji, Narimogoyaji, Mansayaji, Narinamaji
- Le minimini (python) : description, les 2 minimini, pacte avec le minimini, offrandes au minimini
- le Moninya
3/ Lieux de culte : remarques générales, kurudinkumana, Fatabili de kosilabugu, Fatabili de Budofo, Kayakoni et Kayaba

 

 

 

Exemple de texte en malinké de Kita, tiré des notes de Pierre Monson Tungara (1906)

D – 'ɲama' des gens malades, pas comme les autres.

Ni mogo min sin bitinin dugu kan, o mana dun jangaruto kan bun na, a te kisi o jangaru bulu mume. Nin jamani bè lanin o la. Noro do gete ye musulu fè, o ɲama ka jugu. Musu nono le o ti. Musufinba, o ɲama ka jugu a tolu ti : ni o ɲama ti ke mita, ni kon ma ke a ma juna k’a basi, a ye a si faga terya to. Musuge ta nono ye ke mitala, ni a ti kono ta tuma min ; bari musufin ta jangaru le ka jugu musuge ta ti kosobe. A jangaru do togo ye « nono ». Do fana togo ye « Musutiri » (min ye nen kan).

O sabana ye min ti : ni musu min kene si ma bo, a noro ka jugu a ke ma kujugu. Ni a ma a ɲama lakatibasi si soto, ka i ku a la, a te ben a ma. A ye fola o le ma ko « gede ». Musugede ɲama ka jugu a ke ma kujugu. Ni i ni o musu deta, i ka yiri tege, ani ka a tutu ; ni a balunin, i ye o le fita katila, k’a barabara, ka i ku o la ; ni o keta, a ɲama lakatita dondi ; a jangaru te ku ke i la o ko. Mogofinlu bata, ke minlu ye, ni bonbosi te alu da la, alu ye a fola olu le ma ko « mogo norojugu ». Ko a su mana dugu dugu to san min na, ko san te na o san, ni keba le ye a ti. Bari musu, alu y’a fola ko o ta noro ye a sin na, n'o nte a kunsi uleman : a ye fo, ko musu noro jugu le, ko a ke ye sa juna ; o le ye a tula futu sa te ban mogofinlu bata : alu ye a donila noro juguya kun.
Folo tere, mogofinlu bata, keba bonbo sintan mana sa, a ye fola ko kendon sanin ; a kungolo te dugu. Ni musu min ɲadakoto finnin, o ye ɲaji sila ti. O tigi noro ka jugu kujugu : a ke folo te si soto ; a ye na sa juna. Ni musu min keta numaman ti : a te barake dumuni bulu la, fo numan bulu, o musu ye musu noro juguba ti. Ni o sigita ke folo min kun, o ye sa, a te na me si la abada. Katugu nin jamani mogolu bè lanin o la. Ni alu ti o lon k’o ye musu min ti, alu son man di k’a futu, a te son k’a futu : o ɲogon ke folo te si jan soto, katugu a ɲama ka jugu kujugu ; a noro ka jugu. Nin jamanimogo bè silanin o musu sifa le ɲa, ani kelu be silanin o ɲa, ko o ye ke folo saya le ti.
Ni musu min ye dunna a ke kan, ka a numansin bila a ɲa, ka dun a ke kan, a ke te si soto. O fana ye musu noro jugu do ti. A ke ye sa juna. Ni mogo min dunto ye a numansin kan bun kono, ni o tigi dunta jangaruto kan, a ye ke ti o, a ye musu ti o, o tigi te kisi mume jangaru bulu : a ye na sa. Mogofinlu silannin o le ɲa : mogo si sago te, o ɲogonmogo si ka dun i ye jangaruto kan, katugu mogo ɲamato le o ti, mogojuguba le nin ti. Ni musu min ye ji kela i buluko la, ke te si soto ; musu noro jugu le o ti.

E – 'ɲama' des événements anormaux, bizarres.

« Sinkurusaba musu » keɲa fele nin ti : sinkuru saba mana ke musu min ti, ke subun le bun ti : ni o ye a bun to, a ke folo ye sa ; o fana ta nokansigi ye sa ; a mana sigi ke folo min kun, ni o sata, ka sigi ke gete kun, o ka sa, ka sigi dogete kun, o ka sa, alu y’a fola o le ma ko musu noro jugu. Ni o keta, a dafata saba ma. Ko n’a sigita ke min kun sigen, ni o musu sigita a ke nanina kun, a ni o ke ye koto i ɲogon fè sigen, a ni o ye i ɲogon nakoto duna to, o te sa juna. Nin jamani mogo bè lanin o la, o te kotobo mume. Nin ye « sinkurusaba » ke keɲa ti : ni a ti musu do futu, ni o sata, ka dogete futu, o ka sa, ka dogete futu o ka sa, nin jamani mogolu ye a fo : « nin ye sinkurusaba ke le ti ». Dolu mana o lon, alu te i son ka futu ke a ma. Nin jamani mogolu bè bennin o to : kotobobali le o ti.