Biographie des auteurs

Charles Bailleul et son grand-pèreBiographie du Père Charles Bailleul

Le P.Charles Bailleul est né à Lille (France), le 21 décembre 1927. Son papa était menuisier, aimant son métier et le bel ouvrage. Deux de ses frères aînés ont suivi les traces de leur père. Un autre frère aîné est devenu frère Mariste, professeur de physique-chimie. La maman, femme de foi, suivait avec attention les progrès scolaires des sept enfants et leur éducation religieuse.

Entré dans la Société des Missionnaires d’Afrique, il fut ordonné prêtre le 18 avril 1954. Nommé d'abord aux études universitaires, il obtient la licence ès lettres classiques à Strasbourg en 1957.

Charles Bailleul à BologneAprès huit ans d’enseignement au petit séminaire de Bonnelles (1957-1965) il est nommé au Mali où il arrive en fin décembre 1965. Après les six mois de stage de langue au CEL de Falajè il parachève sa formation à l'université de Dakar (certificat de linguistique africaine).

De 1967 à 1970, il est vicaire à la paroisse de Falajè. Nommé directeur au Centre d’études de langue (CEL), il gardera cette fonction pendant 17 ans, de 1970 à 1986, mettant au point sa méthode de description et d'apprentissage de la langue bambara. La botanique, la pharmacopée, l'agriculture et l'horticulture faisaient partie de ses autres centres d'intérêt...

De 1986 à 1992, il est vicaire à la paroisse de Kolokani dans la même zone bambara du Bèlèdougou, au NNE de Bamako.

De 1992 à 2009, détaché pour tous travaux de langue (traductions liturgiques et bibliques, publications concernant la langue ou la culture bambara...) il poursuit patiemment son travail de publication : Cours pratique de bambara, Dictionnaire bambara-français, Dictionnaire français bambara, Sagesse bambara : proverbes et sentences, Contes bambara : La petite souris, Vieux comme le monde, Monsieur Déchéance, Fais-toi des amis, Le mariage de Sabou, Sabu ka furuko , kalan ka di ... Un ouvrage sur les richesses médicinales du Mali, Burkina ... a paru en fin juillet 2009. Des raisons de santé l'obligent à revenir au pays natal en décembre 2009, à 82 ans.


Biographie du P. José Morales

'Né au bord de la Méditerranée à Motril, en Espagne  (Granada), le 22 mars 1944, premier né de la famille, on m'a appelé José, comme mon père. Celui-ci était 'guardia civil'. Ma mère s'appelait Maria. (J'ai eu la chance d'accueillir ma mère à Falajè pendant 3 mois, en 1986). J'ai une sœur et un frère. Après ma première année de théologie à la Faculté des Jésuites de Grenada, je suis entré chez les Pères Blancs en août 1965. Le père Gabriel Cuello, lui aussi de Motril, est à l'origine de ma vocation de missionnaire d'Afrique… J'ai fait mon serment missionnaire le 28 juin 1968. Mon ordination sacerdotale a eu lieu dans ma ville natale le 19 juillet 1969. Nommé au Mali, après le stage de Falajè, j'ai servi à Falajè même comme vicaire jusqu'en 1974, à la paroisse de Gwalala jusqu'en fin octobre 1978, à la paroisse de Kolokani jusqu'en 1983. Ensuite je suis parti faire des études de Théologie biblique à la Faculté catholique de Comillas (Madrid). En fin novembre 1985, j'ai suivi à nouveau le stage de langue, cette fois avec le P. Charles Bailleul, pour tirer leçon de ses connaissances linguistiques, culturelles et pédagogiques. J'ai été responsable du CEL d'octobre 1986 jusqu'au mois d'août 1992. D'octobre 1992 à février 1997, j'ai fait de l'animation missionnaire en Espagne et travaillé avec les associations d'accueil des émigrés. De 1997 à 2003, j'ai été curé de la paroisse de Korofinna à Bamako. Depuis lors j'ai assumé la charge de provincial du Mali. Elle a pris fin le 2 juillet 2008. Je rejoins la paroisse de Sagabari au sud de Kita en janvier 2009. (Le P. José Morales est auteur du livre 'J'apprends le bambara'. Au début juillet 2011, il est nommé responsable du secteur Espagne de la province d'Europe)

Pères José Morales et Gabriel CuelloBiographie du P. Gabriel Cuello

Le Père Gabriel Cuello est né à Motril en Andalousie (Espagne) le 20 février 1929 . Il fait ses études de théologie chez les Missionnaires d'Afrique en Algérie et en Tunisie, où il est ordonné prêtre en 1953. Professeur à Thy-le-Château (Belgique) jusqu'en 1958, il part au Mali, la même année à Kakoulou chez les Kassonké, jusqu'en 1969, puis chez les malinké du Konkodugu à partir de 1972. Professeur au Grand Séminaire de Samaya (Bamako) de 1988 à 1991, il retourne ensuite au Konkodugu. Depuis l'an 2000, il travaille avec les immigrés à Roquetas de Mar, près d'Almeria, au sud de l'Espagne…(Le P. Gabriel Cuello est coauteur du livre 'Les malinké du Konkodougou'

Biographie du P. Etienne Balenghien … Né en 1926 à Tourcoing (France), ordonné prêtre dans la Société des Missionnaires d'Afrique en 1951. Arrivé au Mali la même année. Il travaille successivement à Guénégoré de 1951 à 1953, à Sagabari de 1953 à 1960, Père Balengheinà Nioro jusqu'en décembre 1961, à chaque fois dans un poste en fondation...
Sa connaissance de l'homme bambara, malinké et soninké l'ont fait nommer au Centre de langue de Falajè qu'il dirigea de janvier 1962 à 1970. Sa méthode était 'Cent phrases de base' en bambara pour contacter le plus vite possible les gens, mais il partageait aussi avec les jeunes arrivants ce qu'il savait de l'homme malien et de son milieu. Il travaille ensuite avec discrétion et compétence à la DNAFLA, (direction nationale de l'alphabétisation fonctionnelle) jusqu'en 1983...
Il a laissé des notes sur la mentalité malinké ... De 1984 à sa mort, il est au service de la Coopérative culturelle 'Jamana'. Il est décédé à Bamako le 2 juin 1988 d'une pleuropneumonie. Le fondateur de la Coopérative 'Jamana', Alpha Omar Konaré, futur président du Mali de 1992 à 2002, a tenu à lui rendre hommage durant la messe de funérailles dans la cathédrale de Bamako.

Biographie du P. Frédéric Majorel.
Né en 1930 ... auteur d'un ronéotypé de 100 pages 'un peu de bambara sans beaucoup de peine'

En vente à PARIS
Librairie MAISON NEUVE
11 Rive Saint Sulpice
PARIS 75006

Honneur aux aînés !

dictionnaire Mgr Bazin 1906mgr BazinMgr Hippolyte Bazin est l'auteur d'un dictionnaire bambara-français 693 pages (1906) Imprimerie Nationale, que l'on peut consulter sur Google.

Un petit tirage de 500 exemplaires avait été effectué vers 1966, vite épuisé.

P. Henry  est l'auteur d'un long article très documenté dans la revue 'Anthropos' (1910) : l'âme du peuple Africain : les bambara' . Il y a noté tout ce qu'il a vu et appris concernant la société bambara et la religion traditionnelle pendant ses six années passées dans la région de Bèlèko et de Ségou.

mgr. Sauvant

Mgr Emile Sauvant est l'auteur d'un dictionnaire bambara-français, français-bambara in-16 de 590 pp. (1926)

 

Mgr Paul Marie Molin est l'auteur d'un dictionnaire bambara-français, français-bambara (1955), d'une grammaire bambara (1956), d'un recueil de proverbes bambaras et malinkés (1959).

Grammaire Bambara


                                                             Recueil de proverbes...